Accès MalvoyantAccès Malvoyant

Calvados nautisme

Dimitri Rogoff, pêcheur phare à Port

Dimitri Rogoff par Laurent Cauville Aprim
Dimitri Rogoff par Laurent Cauville Aprim

A Port-en-Bessin, Dimitri Rogoff n'est pas un patron-pêcheur comme les autres.
Il a du sang russe et habite Bayeux. Blogueur, grande et fine gueule, il plaide pour le respect du produit et du consommateur, face aux dérives de l'intensif. Lire la suite.
 

Silhouette massive, Dimitri Rogoff n'est pas un roc, c'est un phare. Sur les quais de Port-en-Bessin, il est de ceux qui donnent une direction. On le suit ou l'on passe son chemin, c'est selon. « Je ne fais pas l'unanimité, sourit le patron du « Sauvage ». Je n'aime pas les courbettes. Dès mes débuts, je n'étais pas un matelot normal. » Dimitri Rogoff écoute sa nature profonde ; celle d'un homme libre, « privilégié d'aller en mer ». Un dur au mal à grosses pognes, mais qui travaille surtout avec sa tête.

« A mille lieues de la pêche »
A 53 ans, Dimitri Rogoff concède qu'il veut « lever le pied ». Sans lâcher ses croisades pour une pêche responsable, mais avec plus de temps pour des siestes à l'ombre, ou des expériences culinaires qu'il partagera sur la toile, en bon blogueur qu'il est.
Son parcours attise la curiosité. Etudes d'architectures à Rouen à la fin des années 70, puis pêcheur au milieu des années 80. « J'étais à 1000 lieues de cette carrière. Quoique… » Il a été marqué, gamin, par les frissons des sorties nocturnes qu'il faisait avec son père, du côté de Meuvaines. « De l'eau jusqu'à la taille, on prenait du turbot, de la plie, de la sole. Je vois encore leurs yeux verts dans la nuit. Une petite pêche nourricière, un genre de braconnage, mais il y a prescription. »

A l'origine de « Normandie Fraîcheur Mer »
De ce parcours initiatique est né l'amour de la mer, de ce qui y vit. Sa passion pour la plongée sous-marine. Le goût aussi du bon produit, et d'une pêche artisanale respectueuse de la ressource. Il paraphrase Rabelais : « Pêcher sans conscience n'est que ruine des océans. » Voilà pourquoi, en 1998, il s'implique corps et âmes dans Normandie Fraîcheur Mer (NFM), groupement et marque commerciale créés pour valoriser la qualité des produits de la pêche de Normandie.

« Savoir gérer l'abondance de coquilles »
Avec NFM, la filière dispose d'un formidable outil pour promouvoir des produits et des savoir-faire artisanaux. A commencer par la coquille Saint-Jacques, distribuée par Normandie Fraîcheur Mer sous le prestigieux Label Rouge. Mais à l'évocation de la saison en cours, Dimitri râle : « on a un super produit et des volumes énormes cette année, mais on ne sait pas gérer l'abondance. Résultat : les cours se sont effondrés. On a même parfois vendu la coquille moins cher que le bulot. » Pour couronner le tout, la toxine ASP est de retour et les bateaux britanniques sont venus ranimer la discorde dans nos eaux normandes…

Le goût de la terre
Dimitri Rogoff regarde loin devant l'étrave. Une année ne fait pas l'autre. « La pêche côtière normande a de l'avenir avec la coquille, si on sait la valoriser. » Si le citoyen n'a rien contre « le fait qu'on fasse de l'électricité avec du vent », le pêcheur déplore que les éoliennes de Courseulles s'implantent « en plein gisement de coquilles ».
C'est complexe la vie. Comme le parcours de son grand-père, Russe rouge au temps du dernier Tsar, déporté en Sibérie, gazé dans les tranchées, embauché à la SMN. La famille s'est posée à Bayeux, où Dimitri vit toujours. « Parce qu'aller en mer, ça cultive aussi le goût de la terre. »

Liens
http://www.rogoff.fr
http://www.youtube.com/Finemaree
www.nfm.fr
www.finemaree.com
www.lajoliebrise.com

Ses dates
1960 : naissance à Bayeux
1976 : découvre la plongée sous-marine
1979 : études d'architecture à Rouen
1984 : premiers embarquements à la pêche
1988 : patron-armateur à Port en Bessin
1998 : membre fondateur de Normandie Fraîcheur Mer

Ses lieux préférés dans le Calvados
« Mon lieu de travail ! Port en Bessin, le port dans la ville, toujours animé.
Le Château de Ranchy, maison bourgeoise cachée dans le bocage du Bessin.
Tirer des bords sous les falaises de la Pointe du Hoc avec la Jolie Brise.
L'Empire Broadsword liberty-ship collé devant Vierville-sur-Mer, une des plus belles épaves de la côte facilement accessible. »
 

 

texte Laurent Cauville - Aprim

Bookmark and Share
IMPRIMER CETTE PAGE

MaréeMétéo Marée Météo
Réservez en ligne
TéléchargementContact Téléchargement Contact
Balades et randonnés nautiques
Calvados en images
Agenda
Tourisme en Calvados
calvados nautisme web tv

Stand Up Paddle à Trouville

Avec North Shore, école de surf et de paddle, basée à Trouville sur Mer, partez à la découverte de cette station balnéaire du Calvados.

Calvados Nautisme
Comité Départemental du Tourisme du Calvados

8, rue Renoir
14054 Caen Cedex 4
Tél. : 02 31 27 90 30
Fax : 02 31 27 90 35
www.calvados-tourisme.com

Ce site a été réalisé avec le concours financier du département du Calvados www.calvados.fr
2017 © Calvados nautisme Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web Studionet